concentration

Du mal à vous concentrer ?

Est-ce que cela vous arrive de constater que vous n’avancez pas ?

Du moins, comme vous l’aviez prévu. Vous mettez le double de temps escompté ou même parfois vous remettez à plus tard car vous ne terminez pas.

L’une des raisons est que le sujet sur lequel vous travaillez ne vous passionne pas suffisamment pour maintenir votre attention. Et votre esprit vagabonde …. et le temps s’écoule…. Il est vrai que les objets de distraction sont très nombreux : une notification d’un mail arrivé sur votre boîte, vous ne résistez pas à l’envie de le lire…. Une idée qui vous traverse l’esprit sur le dossier X, vous avez peur d’oublier, alors, vite, vous la notez…. Etc.

Pour tout vous dire, cela m’arrive souvent.

Oui, j’ai du mal à me concentrer.

Alors, j’ai cherché des techniques pour m’aider.

Voici ce que j’ai trouvé.

Il s’agit principalement d’exercices de « pleine conscience ». Comprenez « se recentrer sur l’instant présent, ce que l’on y vit, ce que l’on y ressent ».

Ces pratiques jouent le rôle d’entrainement, qui, au bout de quelques temps, produit ses effets :

  • L’attention focalisée

Technique basée sur la respiration : inspirer, retenir l’air, expirer, rester un moment les poumons vides. Plusieurs fois. Pour vous aider, vous pouvez compter mentalement jusqu’à 4 dans chaque séquence. Si malgré cela, des pensées vagabondent, il ne vous reste plus qu’à faire un effort de recentrage. L’efficacité se fait réellement sentir au bout de trois mois, c’est-à-dire, qu’avec cet entraînement, il devient plus facile de vous concentrer.

  • L’ouverture attentionnelle

Technique consistant à prendre conscience des sensations, émotions, pensées qui font irruption alors qu’on tente d’exécuter une tâche. L’idée est de les observer puis de revenir à l’instant présent. Cette attitude est recommandée par des spécialistes de l’alimentation, pour se concentrer sur les saveurs, prendre du temps, et ainsi…. Manger moins, tout simplement parce qu’on laisse le temps à la satiété de s’installer.

  • Le yoga

Lorsqu’il s’apparente à la pleine conscience. Par exemple, se concentrer sur ses sensations corporelles et s’y maintenir même si l’esprit vagabonde.

Alors, si j’ai choisi d’aborder ce sujet c’est parce que de nombreuses personnes me disent « tourner en rond », lorsqu’elles me contactent pour un accompagnement. J’analyse que dans pas mal de cas, justement parce que c’est délicat d’entreprendre un changement de job, de trouver dans quelle activité se reconvertir, l’esprit vagabonde, passe d’une idée à l’autre, se laisse entraîner vers d’autres sujets, etc.  et le temps passe ….et l’on se rend compte que l’on n’avance pas…. Et l’on doute de soi. Bref, une spirale dangereuse !

Tentez les petits exercices et tenez moi au courant !

 

 

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *