sens-2

« Pourquoi » et « pour quoi » ?

Les 2 questions à se poser quand on songe à changer de job. En particulier, pour ceux qui hésitent.

Y répondre sérieusement demande du temps bien sûr, et même un accompagnement, que ce soit par un ami ou un coach. Il s’agit d’aller plus loin et de ne pas se contenter de réponses trop rapides, par exemple, des simples mots qui viennent spontanément à l’esprit. L’idée est de bien cerner tout ce qu’il y a derrière, de le nommer, de l’analyser, pour s’assurer que ça vaut vraiment le coup d’entamer un changement professionnel.

Prenons l’exemple de l’ennui.

Qu’est-ce qui cause cet ennui : aspects répétitifs, lassitude, désintérêt ?

Cela va-t-il jusqu’au dégoût, à l’aversion ?

Ressentez-vous du remords ? De la déception ? De la tristesse ? Notamment lorsque vous vous souvenez du début, des premières années. Vous étiez enthousiaste, content(e) et même « emballé(e) », non ?

Alors que s’est-il passé ? Du « tout nouveau, tout beau », vous êtes passé au « Encore ! ». L’enthousiasme s’est éteint petit à petit. La satisfaction s’est étiolée, et revoilà le train-train quotidien sans aucun sommet à gravir, sans réelle vibration.

Triste ?

Non, normal …..

En effet, la lassitude guette tous les jobs. Tout simplement à cause de l’habitude qui s’installe, érodant l’intensité du début, des premiers pas, des découvertes, des apprentissages, des étonnements.

C’est ainsi que, de la même façon, ce qui nous apparaissait comme un « avantage » a pu progressivement devenir « normal », et même, a pris la figure d’un « acquis » et petit à petit d’un « dû ». Et tout naturellement de nouvelles attentes sont apparues (le plus souvent d’un niveau plus élevé) aiguisant d’autant notre déception de ce que nous avons déjà.

si j'avais un meilleur job

 

 

Et l’on tombe parfois dans le « si j’avais un meilleur job » ….

 

 

Je m’inspire du livre de Sonja Lyubomirsky « Qu’est-ce qui nous rend vraiment heureux ? » pour vous proposer quelques exercices à mettre en place pour être bien au clair avec la décision de changer ou non de job.

1 – Comparez votre (vos) poste(s) précédents à celui que vous occupez aujourd’hui.

Quels sont les « plus » et les « moins » ? Souvenez-vous de situations, d’expériences qui ont suscité chez vous quelque chose de marquant. Quel est le degré d’importance de ces écarts pour vous ?

2 – Imaginez que votre journée de travail est la dernière.

Imaginez que vous quittiez votre poste pour une durée indéfinie. Qu’est-ce qui vous vient à l’idée ? Que perdriez-vous que justement vous aimez bien ? A l’inverse, bien sûr, qu’est-ce que vous vous réjouissez de laisser ?

3 – Qu’est-ce qui dans votre carrière suscite votre gratitude ?

Quels éléments vous appréciez en particulier ? Qu’est-ce que les autres envient généralement chez vous, dans votre parcours, dans votre emploi actuel ? Sont-ils nombreux à vous envier ?

4 – A quelle fréquence apparaît l’envie de changer ?

Notez-vous des moments de perte d’énergie en particulier ? Est-ce à certains moments dans la journée de travail ? Souvenez-vous la dernière fois où vous étiez fatigué(e) ou bien stressé(e). Analysez le temps que cet état a duré. Est-ce quelques minutes, une vingtaine par exemple ? Est-ce qu’une pause a permis de « repartir » ? Si oui, cela peut tout simplement faire partie des « creux » habituels[1] d’une journée de travail. L’idée ici est de veiller à ne pas surinterpréter le ressenti (la lassitude par exemple) de ces périodes.

 5 – Réfléchissez à ce que serait pour vous « un meilleur job ».

En fait, ce serait quoi le « job idéal » ? Quels sont vos points de référence : salaire, conditions de travail, temps de transport, charge de travail, intérêt intellectuel, stress, ambiance de travail, évolution de carrière, …. ?

Cela conduit à répondre à la seconde question « pour quoi » en deux mots.

Là c’est le moment de penser à nos désirs, nos aspirations, et nos possibilités futures.

Tout en rembobinant le film du passé pour dessiner le sens que nous souhaitions donner à notre vie professionnelle.

[1] Nommés « creux ultradien »

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trois étapes pour changer de job !

Je vous offre un guide de démarrage

Vous trouverez dans ce guide : • 3 erreurs que commettent celles et ceux qui se trompent dans un changement professionnel • 3 clés de réussite