fish-5177679_640

L’ikigai et l’ADVP, le cocktail de la réussite !

 

L’Ikigai est l’ADVP se rejoignent dans une démarche de réussite !

 

Elle nous vient du Canada où elle remporte un immense succès : c’est l’ADVP, Activation du Développement Vocationnel et Personnel.

C’est une démarche utilisée là-bas par les conseillers en insertion professionnelle pour accompagner les personnes en recherche d’emploi. Elle est en passe de se déployer chez nous à présent.

J’y vois un parallèle saisissant avec la méthode inspirée de l’ikigai telle que je la pratique !

Cela en confirme l’efficacité, renforce encore ma conviction que pour s’épanouir dans un travail il est important d’y exercer (et développer) ses compétences, d’y prendre du plaisir, d’y trouver du sens !

En effet, le chemin de l’ADVP passe par :

🌈 L’EXPLORATION DE QUI L’ON EST : nos moteurs, nos goûts, nos traits de personnalité

C’est-à-dire les 2 premiers cercles de la fameuse représentation type diagramme de Venn :

  1. Ce que nous savons faire : nos compétences, talents, nos aptitudes et capacités.
  2. Ce que nous aimons : nos aspirations, ce qui nous plaît, nous fait vibrer, ce que nous faisons avec plaisir

Cet approfondissement de la connaissance de soi dégage nos forces, mais aussi notre profil professionnel.

🌞 LA CRISTALLISATION qui correspond à la compréhension

Soit le 3ème cercle « ce dont le monde a besoin ». En quoi nous pouvons contribuer, à notre échelle, à un besoin du monde. Là où nous nous sentons utiles. C’est cela qui nous donne l’envie, le dynamisme nécessaire le matin pour aborder la journée.

C’est-à-dire repérer ce qui fait sens pour nous, ce qui correspond à nos valeurs, à ce qui est important pour nous.

🌟 LA SPÉCIFICATION : hiérarchiser et choisir

C’est-à-dire la vision de qui nous voulons être maintenant, dans 5 ans, dans 10 ans. C’est le cap que nous choisissons pour notre demain et après-demain ! En termes de métier notamment et de secteur d’activité (penser à consulter les fiches métier de l’APEC)

🌜 La réalisation : il faut agir

La dernière phase bien sûr : le plan d’action !

Mais aussi la réalisation du plan d’action : ne pas se contenter d’un beau rétroplanning, ou d’un mind mapping coloré !

Si en dépit de ces outils, nous n’entreprenons rien, ne commençons pas vraiment, alors demandons-nous quel est le blocage ? Croyez-moi, là encore, se faire accompagner s’avère essentiel…..pour arrêter de tourner en rond et de finir par perdre confiance en soi.

À très vite pour en parler si vous voulez

Cécile

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *